Miels et Saveurs

Miels et Saveurs

Nathalie Accili et Gaël Volland, apiculteurs

Nathalie Accili et Gaël Volland, apiculteurs

Le miel de sapin, doux et velouté

Le miel de sapin

Le miel de sapin est un miel rare, foncé, d’une douceur incomparable. Il est onctueux et velouté en bouche. Il est connu pour ses nombreuses vertus antiseptiques mais aussi anti-inflammatoires des voies respiratoires.

Le miel de sapin provient du miellat de sapin, une substance sucrée sécrétée par les pucerons dont les abeilles sont très friandes. Son faible taux d’humidité lui confère une excellente conservation. Il reste liquide plusieurs années sans évoluer.

Nous récoltons le miel de sapin dans le massif des Vosges alsacien hors de la zone délimitée par l’AOP.

en savoir plus sur le miel de sapin

Les sapins ne fleurissent pas. Pourtant nous produisons du miel de sapin. Comment ? Grâce aux pucerons qui vivent sur plusieurs variétés de résineux tels que l’épicéa ou dans notre cas le sapin pectiné ou sapin blanc. En effet, ces derniers sécrètent une substance sucrée dont les abeilles raffolent.

Le miel de sapin est ainsi produit dans des zones restreintes et bien localisées comme les Vosges ou le Jura.La récolte du miellat dépend avant tout de la présence de ces pucerons sur les arbres.Les miellées sont très irrégulières et imprévisibles. Elles peuvent subvenir tout au long de l’été, durer trois jours puis s’arrêter et reprendre plus tard ou perdurer plusieurs semaines. Les récoltes peuvent donc être abondantes ou au contraire totalement inexistantes, ce qui en fait un produit rare et exceptionnel.

Le miel de sapin a une composition unique : 38% de fructose, 27% de glucose, 16% d’eau, 14% de dextrose et de mélézitose, 7% d’autres acides aminés et minéraux, et 3% de saccharose.

Le miel de sapin est un miel très apprécié des consommateurs. Anti-anémique, antiseptique et diurétique, ce miel est exceptionnellement riche en oligoéléments comme le phosphore, le potassium, le calcium, le soufre, le magnésium, le zinc, le bore, le fer ou le cuivre.
Antiseptique des voies respiratoires et antispasmodique, il s’impose en cas de grippe, de rhume, rhinite, sans oublier l’asthme. Il aide à combattre l’anémie et la fatigue.

Le miel de sapin cristallise très lentement et son pouvoir sucrant est très limité.
Son goût se révèle malté, balsamique, mais conserve néanmoins sa douceur caractéristique. À son arôme prononcé, boisé, se mêlent des effluves de résine. Il est de couleur foncée.