Un label pour les abeilles de Miels et Saveurs

Un label pour les abeilles de Miels et Saveurs

Article de Vosges Matin
16 déc. 2019

Un label pour les abeilles de Miels et Saveurs

Les apiculteurs Nathalie Accili et Gaël Volland, qui avaient déjà décroché pas moins de cinq médailles en un an au concours général agricole de Paris, viennent de voir leur miel de sapin labellisé Certipaq. Une belle reconnaissance pour ces producteurs aux petits soins pour leurs abeilles.
Un travail de qualité dans le respect de la nature couronné pour les deux jeunes apiculteurs, fidèles au marché de Raon-l’Étape chaque samedi matin.

C’est dans la belle vallée verdoyante de la Plaine, au cœur des forêts environnantes riches en essences différentes, que Nathalie Accili et Gaël Volland, apiculteurs, ont posé à différents endroits bien étudiés leurs ruches pour créer le Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) Miels et Saveurs.

Reconnaissance officielle

C’est ainsi qu’au Donon et autour du lac de Pierre-Percée se fabriquent des miels de qualité aux saveurs reconnues par les consommateurs avertis.

Nathalie et Gaël sont des travailleurs passionnés par les abeilles qui reconnaissent avoir le privilège de réaliser leur rêve au sein d’une nature préservée et riche en biodiversité. « Grâce à cet écosystème de plaine et moyenne montagnes, nous récoltons le fameux miel de sapin des Vosges AOP ainsi que d’autres excellentes variétés. Nous portons une attention particulière à l’emplacement des ruchers afin qu’elles bénéficient d’abondantes ressources en pollens et nectars de qualité. Et c’est avec le bois des forêts environnantes que nous fabriquons nous-mêmes nos ruches. »

Un travail au quotidien qui leur a valu une reconnaissance au concours général agricole de Paris : en 2018, ils ont gagné une médaille d’or pour le miel de montagne foncé et une d’argent pour le miel de sapin ; en 2019, ils sont repartis avec deux médailles d’argent pour le miel de montagne foncé et pour le miel de tilleul.

Cette année, Nathalie et Gaël sont fiers de présenter leur nouveauté, « un miel de forêt surprenant par sa couleur ambre, sa saveur corsée, boisée et persistante due au fait que la miellée de sapin s’est produite pendant la floraison des châtaigniers. »

Cerise sur le gâteau, début décembre, ils ont appris que leur miel de sapin des Vosges AOP était certifié Certipaq, après analyses physico-chimiques et dégustation d’une commission d’examen organoleptique.

Une belle récompense de leur travail, qui ne manque pas en cette fin d’année avec la fabrication de pains d’épices et de bougies. A la cire de leurs ruches évidemment.

Quatre médailles nationales en deux ans !

Quatre médailles nationales en deux ans !

Article de Vosges Matin du 13 mars 2019

Le travail des apiculteurs d’avril à septembre avec mise en hivernage, totalise 2 500 heures. Il est suivi d’une belle reconnaissance pour le couple Gaël Volland et sa compagne Nathalie Accili qui, en prenant soin de 365 ruches, viennent de constituer leur Gaec au lieu-dit La Ménelle. « L’avis des amateurs de miel nous a incités à une inscription au Concours général agricole. Nous sommes fiers des résultats en remportant quatre médailles en deux années consécutives ».

Deux médailles du ministère de l’Agriculture en 2018

Une médaille d’or a été décernée pour le miel de montagne. Il est récolté dans la Vallée de la Plaine, au pied du Donon, proche des lacs de Pierre-Percée et de la Plaine où les abeilles ont butiné sapins, mûriers, framboisiers, menthe sauvage, balsamine… Au sein d’une nature préservée et riche en biodiversié, dans le plus grand respect des abeilles.
Une médaille d’argent a aussi couronné la qualité du miel de sapin, protégé AOP. Une appellation seulement pour le miel de sapin des Vosges et celui de Corse.

Deux autres médailles en 2019

La bonne nouvelle est tombée fin février. Après d’excellentes récoltes du miel 2018, Gaël et Nathalie reçoivent la médaille d’argent pour le miel de tilleul forestier dont la récolte doit être rapide. Exceptionnel, délicieux, à saveur persistante, aux propriétés apaisantes.
Puis le couple a eu le bonheur de recevoir une deuxième médaille d’argent pour le miel de montagne de « la Belle Vallée » à la couleur ambrée, à la saveur florale. Le miel d’hiver par excellence.

GAEC Miels et Saveurs, Vosges Matin

GAEC Miels et Saveurs, Vosges Matin

Création du Gaec « Miels et saveurs » à Pierre-Percée

« Le GAEC Miels et saveurs » vient d’éclore au cœur de la vallée de la Plaine. Une belle aventure familiale couronnée par une médaille d’argent décernée au concours général agricole à Paris.

À la Ménelle, avec une vue pittoresque sur le Coquin et le Pain de Sucre, près du musée 14-18, un Groupement agricole d’exploitation en commun (Gaec) vient de naître avec l’installation de « Miels et saveurs », fonctionnant grâce à Gaël Volland et sa compagne Nathalie Accili, apiculteurs, qui ont bénéficié de la transmission des savoirs de leurs parents respectifs, apiculteurs également.
Le couple est ravi après l’obtention d’une médaille d’argent décernée au concours général agricole à Paris. Un bonheur partagé par leurs jeunes enfants. « Et cela grâce aux ruches placées au Coquin », sourit Gaël, qui espère une autre médaille pour le miel d’acacia au goût parfait, récolté dans la vallée de la Plaine.

Le choix de l’abeille noire

« Plus rare, plus robuste, l’abeille noire est adaptée ici, même si elle pique beaucoup, rapporte moins, se nourrit moins, explique Gaël. Cependant, elle est difficile à travailler, nécessitant des gestes précautionneux. Elle adapte sa ponte en fonction du milieu, des fleurs, du climat », poursuit l’apiculteur renommé qui utilise des techniques respectueuses de l’environnement et des abeilles. « Deux stagiaires agricoles souhaitent travailler ici avec l’abeille noire. Ils seront les bienvenus sur notre nouvelle propriété acquise. »
Parmi les projets, l’élevage de reines d’abeilles noires, avec amélioration de la génétique… selon des méthodes naturelles. La présence de Jean-Luc, apiculteur qui a rejoint la Déodatie, poursuivra la transmission du savoir-faire auprès de son fils.

Des emballages naturels issus de la ruche

Le pollen, fragile ferment naturel, ne sera plus trié à la pince à épiler mais trieuse, souffleur, trappes à pollen sont prévus. Bernadette Volland, créatrice, présente sur le marché raonnais, envisage le tissu enduit de cire d’abeille pour emballer fruits ou légumes.

Texte de l’article de Vosges Matin

Pain d’épices au miel

Pain d’épices au miel

Pain d’épices au miel

Voici la recette de notre pain d’épices au miel, il peut être confectionné avec le miel de votre choix. Mais c’est le miel de châtaignier qui donnera le plus de caractère à votre pain d’épices.
Si vous utilisez un miel cristallisé, faites-le fondre à feu très doux et laissez-le refroidir avant de l’utiliser.
En ce qui concerne les épices, vous pouvez utiliser un mélange tout prêt d’épices pour pains d’épices ou faire vous même le mélange avec de la cannelle, muscade, anis, coriandre, gingembre…
Vous pouvez ajouter à la pâte, selon vos envies, des écorces d’orange confite, des figues séchées ou bien des pépites de chocolat.
Nous utilisons les farines de blé et de seigle bio de la ferme de la Fête.

Recette pour un pain d’épices :

Ingrédients :

  • 250 g de miel
  • 125 g de farine de seigle
  • 125 g de farine de blé
  • 175 ml d’eau
  • 1 cuil. à café de bicarbonate
  • 10 g d’épices pour pains d’épices
  1. Tout d’abord, dans un saladier, mélangez les farines de seigle et de blé, les épices et le bicarbonate.
  2. Ensuite, faites une fontaine et versez-y le miel.
  3. Mélangez à la main puis délayer peu à peu avec l’eau.
  4. Laisser reposer la pâte au moins 24 heures.
  5. Le lendemain, vérifiez la consistance de la pâte, elle doit faire un ruban. Ajoutez de l’eau si nécessaire.
  6. Enfin, versez la pâte à pain d’épices dans un moule garni de papier cuisson et laissez-le cuire environ 1h à 180°C.

Le pain d’épices est meilleur si vous patientez quelques jours avant de la déguster.

Interview de Gaël du 03/11/17 sur RCM La Radio : recette du pain d’épices